Roberto Rodriguez, doctorant en Science Politique au Centre         d’études européennes et de politique comparée (CEE) de Sciences Po

 

 

L’enseignement a pour objectif d’introduire l’étude de l’action publique et de dévoiler “la boîte noire” de ses processus. Comment les problèmes publics sont-ils encadrés ? Comment s’inscrivent-ils dans l’agenda public ? Quels sont les processus derrière la formulation et la mise en œuvre des politiques publiques ? Quels sont les intérêts en jeu ? Comment pouvons-nous analyser leurs effets dans la solution des problèmes publics ? Ce sont quelques-unes des questions que le cours analyse en profondeur.

Plan du cours
– Politiques publiques et action publique: logique et origine des politiques publiques. Modèles d’analyse de l’action publique.
– Définition des problèmes publics et sa mise en agenda
– Prise de décisions et formulation des politiques publiques
– L’instrumentation de l’action publique et sa mise en oeuvre
– Connaître les effets de l’action: l’évaluation

Références bibliographiques

– Halpern C., Lascoumes P., & Le Galès P. (2014). L’instrumentation et ses effets – Débats et mises en perspective théoriques. Dans L’instrumentation de l’action publique (pp. 15–62). Paris: Presses de Sciences Po.

– Mény Y., & Thoenig J.-C. (1989). Politiques Publiques. Paris: Presses Universitaires de France.
– Lascoumes P., & Le Galès P. (2018). Sociologie de l’action publique. Paris: Armand Colin.
– Muller, P. (2000). L’analyse cognitive des politiques publiques : vers une sociologie politique de l’action publique. Revue Française de Science Politique, 50(2), 189–208