Sandrine BERROIR
Maître de Conférences en Géographie, Université de Paris
Camille SCHMOLL
Maître de Conférences en Géographie, Université de Paris

Objectif pédagogique

La mobilité accrue des populations constitue l’une des mutations majeures du monde contemporain, devenant un enjeu social et politique important et une thématique centrale dans la compréhension des dynamiques socio-territoriales. L’objectif est d’aborder les dynamiques des mobilités, dans toutes leurs diversités et à différentes échelles de temps et d’espaces. L’enseignement s’interrogera sur la façon dont ces déplacements temporaires ou définitifs, contraints ou non, recomposent les espaces de vie, complexifient la carte des territoires, et au final remettent en cause nos modèles classiques d’appréhension du monde (urbain/rural, centre/périphérie…). Il s’agira d’être attentif aux dispositifs logistiques, communicationnels et politiques qui les façonnent, aux enjeux socio-économiques et politiques liés aux mobilités, et aux phénomènes de stratification sociale et territoriale à l’intérieur des mobilités.

Plan de cours

  1. Notions et enjeux des mobilités
  2. Migrations internationales : tendances et nouveaux paradigmes
  3. Métropolisation, mobilités et étalement urbain
  4. Inégalités et mobilités : Genre et mobilités, pauvreté et mobilité, les minorités dans la ville
  5. Mobilités, transport et action publique

Modalités de contrôle des connaissances

Contrôle continu : 100 %.

Références bibliographiques

  • Allemand S., Ascher F., Lévy J. (dir.), 2004, Le sens du mouvement, Paris, Belin, Institut pour la ville en mouvement
  • Ascher F., 1995, Metapolis ou l’avenir des villes, Paris, Ed. Odile Jacob
  • Berthelot J.M. (dir.), 1996, Mobilités et ancrages, vers un nouveau mode de spatialisation, Paris, L’Harmattan
  • Bonnet M., Desjeux D., 2000, Les territoires de la mobilité, Paris, PUF
  • Bonnet M., Aubertel P. (dir.), 2006, La ville aux limites de la mobilité, Paris, PUF
  • Bourdin A., (dir.), 2007, Mobilité et écologie urbaine, Paris, Descartes et cie.
  • Kaufmann V., 2008, Les paradoxes de la mobilité, Presses Polytechniques et universitaires romandes
  • Knafou R. (dir), 1998, La planète « nomade », les mobilités géographiques aujourd’hui, Paris, Belin
  • Lassave P., Haumont A., 2002, Mobilités spatiales, une question de société, Paris, L’Harmattan
  • Tarrius A., 2000, Les nouveaux cosmopolitismes. Mobilités, identités, territoires, Paris, L’Aube
  • Urry J., 2005, Sociologie des mobilités. Une nouvelle frontière pour la sociologie ?, Paris, Armand Colin