À l’issue de l’année universitaire, les étudiant•e•s doivent avoir préparé, rédigé et soutenu un mémoire d’étude et de recherche. Au cours du deuxième semestre, sous la direction de leur tuteur•ice enseignant•e, ils et elles doivent d’abord mettre en œuvre les méthodologies définies au cours des mois précédents. Cela amène une partie des étudiant•e•s à réaliser des analyses de “terrain”, en contact direct avec des acteurs du développement économique, de l’aménagement et de l’entreprise, mais aussi avec des situations concrètes. Ils et elles réalisent ensuite le traitement des données obtenues, puis rédigent et soutiennent leur mémoire. Tout au long de ce processus, il est nécessaire non seulement de présenter des résultats originaux et de réaliser un document écrit de qualité, mais aussi de veiller à la cohérence générale de la démarche. La soutenance prend place devant un jury composé d’au moins deux personnes, dont le•a tuteur•ice, qui permet de tester la capacité des étudiant•e•s à exposer leurs idées à l’oral et à les défendre. La note obtenue prend en compte l’ensemble de la démarche.